Un mois en Australie : itinéraire, conseils et budget

IMG_6514 - copie

Après 6 mois de stage à Sydney, je voulais profiter de mon dernier mois en Australie pour explorer un peu le reste du pays.
Début juillet, ma mère et soeur m’ont rejointe pour 4 semaines de road-trip down under. Quatre semaines, ça peut paraître long, mais pour un territoire grand comme 14 fois la France, c’est finalement assez court ! Il a donc fallu faire des choix…

Quand partir ? Où aller ?

 

Port Stephens

Votre itinéraire dépendra avant tout de la période à laquelle vous partez. N’oubliez pas que les saisons sont inversées en Australie ! 😉

L’hiver (de juin à septembre) est la saison idéale pour découvrir le nord du pays (Queensland, Darwin) et le centre rouge (Uluru, Alice Springs). Les températures sont agréables (20-25 degrés) et il fait généralement sec. En revanche, il fait plus frais à Sydney (mais rarement moins de 10 degrés), et le climat est globalement froid et pluvieux sur toute la côte sud du pays (Melbourne, Adelaide).

D’octobre à mars, la saison humide touche tout le nord de l’Australie : chaleur extrême, averses violentes, orages et cyclones au programme ! Et de novembre à avril-mai, les méduses mortelles (Box jellyfish) envahissent les côtes du Queensland, rendant la baignade pratiquement impossible, à moins de s’équiper d’une combinaison spéciale. Mieux vaut donc éviter cette partie du pays à cette période…
Par contre, l’été australien est le moment parfait pour un road-trip dans le sud du pays, par exemple entre Sydney et Adelaide, en passant par Jervis Bay, Melbourne, la Great Ocean Road et Kangaroo Island. Si vous avez le temps, vous pouvez même pousser jusqu’à Perth et rejoindre ainsi la côte ouest.

Combien de temps partir ?

Whitsunday GSL flight 5

Après 25 à 35 heures de vol, il faut déjà deux bonnes journées pour récupérer de la fatigue du voyage, et une semaine pour s’habituer au décalage horaire. Une fois acclimaté, vous n’aurez pas envie de remonter dans un avion tout de suite… Et vu le prix du billet, mieux vaut essayer de le rentabiliser !

Je vous conseille donc de partir au minimum 3 semaines. Pour un premier voyage, ça vous permettra d’avoir un bel aperçu des paysages australiens, à condition de prendre plusieurs vols intérieurs et de changer de ville tous les jours, ou presque. En 4 ou 5 semaines, vous pourrez déjà prendre plus votre temps, mais si vous tenez à faire tout le tour du pays, prévoyez plutôt 3 mois !

Notre itinéraire

 

Australia Road Uluru

Lorsque j’ai commencé à construire notre itinéraire, j’avais deux « impératifs » en tête : le nord du Queensland et le centre rouge. Impossible de quitter l’Australie sans avoir vu la Grande Barrière de Corail, les îles Whitsunday, et Uluru, cet immense rocher rouge posé en plein milieu du désert.

Uluru étant proche du centre géographique de l’Australie, à près de 3000 km de Sydney par la route la plus « directe », l’avion était de toute évidence la seule solution pour nous y rendre.
Partant de ce constat, j’ai rapidement dessiné un itinéraire Sydney – Cairns (en voiture) – vol vers Uluru – vol vers Sydney.

Mais en étudiant les différentes étapes, je me suis vite rendue compte que les 2800 km entre Sydney et Cairns nous obligeraient à changer d’hébergement pratiquement tous les soirs, et à avaler plus de 5h de route certains jours…
J’ai donc décidé de renoncer à la partie sud du Queensland, et de prendre un vol intérieur entre Brisbane et Proserpine (proche des Whitsundays). On allait donc « zapper » Fraser Island (la plus grande île de sable au monde, certainement très jolie mais probablement pas très praticable en fauteuil roulant), mais gagner 1200 km de bitume, grâce à un vol low cost d’à peine 2 heures.

Voici donc le résultat… notre itinéraire pour un road-trip de 4 semaines au pays des kangourous !
Liens Google maps : Sydney – Brisbane et Airlie Beach – Cairns
Note : par sécurité, j’ajoute toujours 25-30% aux temps indiqués par Google maps 😉

Road-Trip en Australie – Juillet 2017

Jour 1 – Arrivée à Sydney – Repos

YHA

Hébergement : YHA Sydney Harbour – Une chambre PMR avec lit double + lit simple et SDB privée, une chambre double avec SDB privée.
168$/chambre x2 = 336$/nuit => 1008$ pour 3 nuits
Plus d’infos sur le site YHA

Jours 2 & 3 – Sydney – Repos et découverte de la ville

Sydney1 Sydney2Promenade dans le centre-ville (Opéra, Jardins Botaniques, Hyde Park, Cathédrale St Mary, Queen Victoria Building, Darling Harbour). Plus d’idées dans cet article : Découvrir Sydney en fauteuil roulant : 10 activités accessibles 😉

Jour 4 – Sydney – Port Stephens : 208km, 3h30 (2h40 GM)

Berowra

Sur la route, arrêt au Berowra Valley National Park.

Barnetts lookout : parking PMR, sentier accessible et relativement plat, plusieurs bancs, pas de WC.

The Oasis The Oasis 2
Hébergement : The Oasis (voir site web) – Bungalow PMR, chambre queen au RDC et lit double + 2 lits simple à l’étage.
120$/nuit (occupation 2 personnes) + 25$ extra adult = 145$/nuit => 290$ pour 2 nuits

Jour 5 – Port Stephens

Port Stephens 3Port StephensPort Stephens 2Port Stephens 3

Montée en voiture au Gan Gan Hill lookout.
Promenade à Nelson Bay, de la marina au phare (superbe vue sur la baie !).
Coucher de soleil à Shoal Bay.

Jour 6 – Port Stephens – Port Macquarie : 246km, 3h30 (2h41 GM)

Crowdy Head

Arrêt à Crowdy Head Lighthouse

YHA Port Mac
Hébergement : YHA Port Macquarie – Chambre twin avec SDB privée (PMR, mais minuscule !) + chambre single avec SDB commune.
70$ + 50$ = 120$ pour une nuit
Plus d’infos sur le site YHA

Jour 7 – Port Macquarie – Coffs Harbour : 159km, 2h30 (1h46 GM)

Port Macquarie coastal walk 7Port MacPort Mac 2Port Mac 3Port Mac 4Port Mac 5

 

Promenade le long de la côte (Port Macquarie coastal walk, partiellement accessible en fauteuil).
Visite de l’hôpital des koalas (un des meilleurs moments de notre voyage !).
Ouvert de 8h à 16h30 (visite guidée à 15h tous les jours), entrée gratuite. Plus d’infos sur le site.
Beau point de vue depuis la Tackling Point Lighthouse.

Lou's Cafe Kempsey breakfast

Sur la route, pause déjeuner au Lou’s Cafe à Kempsey. Petit-déjeuner australien servi à toute heure de la journée, c’est délicieux et les portions sont généreuses !

YHA Coffs HarbourHébergement : YHA Coffs Harbour – Deux chambres double avec SDB privée (dont une PMR).
81$/chambre x2 = 162$ pour une nuit
Plus d’infos sur le site YHA

Jour 8 – Coffs Harbour – Byron Bay : 240km, 4h (2h58 GM)

Coffs HarbourCoffs Coffs 2 Coffs 3Promenade sur la jetée, puis sur la presqu’île au sud de la plage : une belle balade parfaitement accessible !
Arrêt à Beacon Hill lookout (point de vue sur la marina), puis devant la célèbre « Big Banana » (ne me demandez pas pourquoi elle est célèbre 😉 ).
Avant de reprendre la route, dernier arrêt à Sealy lookout : un beau point de vue sur la côte, bien aménagé pour les PMR.

Broken Head

Coucher de soleil à Broken Head, juste avant d’arriver à Byron Bay.

Hébergement : Byron Sunseeker Motel (voir site web) – Appartement 2 chambres (double + twin).
180$ pour une nuit
* Appartement non adapté : une grosse marche à l’entrée, mais portes assez larges pour mon fauteuil (60 cm) à l’intérieur. Salle de bain non adaptée. Le motel propose toutefois un studio adapté aux PMR (lit queen + lit simple, salle de bain adaptée).

Jour 9 – Byron Bay – Brisbane : 170 km, 3h (2h15 GM)

Byron Bay 2Byron

Seule journée sans soleil sur tout notre séjour ! Sur un mois, on ne va pas se plaindre 😉

Arrêt à Cape Byron, l’endroit le plus à l’est du continent australien.
Le sentier qui mène au « most easterly point » n’est malheureusement pas accessible aux PMR (escaliers), mais la vue au pied du phare est tout de même sympa !
Note : WC PMR près du parking.

SurfersArrêt à South Nobby Headland : vue sur la plage de Miami – notez l’originalité du nom 😉 – et les buildings de Surfers Paradise.

Soirée à Surfers Paradise : on n’a pas vu de surfeurs, mais on a aperçu deux baleines au loin !
Note : deux places de parking PMR + WC PMR quelques mètres après le panneau « Surfers Paradise ».

YHA BrisbaneHébergement : YHA Brisbane City – Chambre twin avec SDB privée (PMR) + chambre double avec SDB privée
89$/chambre x2 = 178$/nuit x2 => 356$ pour 2 nuits
Plus d’infos sur le site YHA

Jour 10 – Brisbane – Découverte de la ville

Brisbane South Bank 3Brisbane Brisbane 2 Brisbane 3Avec ses belles pistes cyclables et ses passerelles piétonnes, son architecture moderne et ses 260 jours de soleil par an, Brisbane est une ville où je me verrais bien vivre ! 🙂

Notre promenade du jour a commencé sur la South Bank, le long de la rivière qui traverse la ville.
Après un déjeuner pique-nique à l’ombre des palmiers, nous avons traversé le Goodwill Bridge en direction des jardins botaniques, sommes passées devant la Cathédrale St Stephen et la poste, avant de retraverser à nouveau la rivière.

Brisbane Wheel wheelchair

Brisbane 4Pour terminer la journée en beauté, nous avons profité du coucher de soleil depuis la Brisbane Wheel, une grande roue accessible à tous, qui offre une superbe vue sur les environs !

Brisbane South Bank night

Jour 11 – Vol Brisbane – Proserpine (1h45)

YHA Brisbane City vue

Après un bon petit-déjeuner sur la superbe terrasse de notre auberge, direction l’aéroport !

Vol Jetstar JQ830 BNE 13h – PPP 14h45 : 85$ + 18$ bagage en soute 20 kg = 103$ / personne

Airlie Beach taxi

Transfert Proserpine – Airlie Beach. Outre la location de voiture, deux options existent :
– Plusieurs navettes (bus et minibus) relient l’aéroport à Airlie Beach (40 minutes de trajet, environ 20$). D’après mes recherches, aucune n’est accessible aux PMR.
– La compagnie Mackay Whitsunday Taxi (site web) possède un véhicule adapté aux PMR (minibus avec lift et points d’ancrage au sol). Réservation par téléphone au 131 008 (depuis un numéro australien). Nous avons payé 102$ pour le trajet jusqu’à notre hébergement.

SeabreezeHébergement : Seabreeze Tourist Park (voir site web) – Bungalow PMR avec lit double + lit simple. Salle de bain (pas de photos, sorry !) spacieuse avec douche à l’italienne et siège mural rabattable, lavabo accessible en fauteuil, assez de place pour les transferts vers le WC et la douche.
175$/nuit x 4 => 700$ pour 4 nuits

Jours 12-13-14 – Airlie Beach / Whitsundays

Whitsunday GSL flight Great Barrier Reef Heart 2

 

Whitsundays

L’archipel des Whitsundays regroupe 74 îles paradisiaques, pour la plupart inhabitées, dans un paysage de carte postale : mer turquoise, plages de sable blanc, forêts tropicales,… Le meilleur moyen de les découvrir est probablement en voilier, en s’offrant une croisière de deux ou trois jours dans ce décor de rêve.

Avant notre voyage, j’ai passé de longues heures à me renseigner sur l’accessibilité des croisières proposées. Malheureusement, à ce jour, aucun bateau n’est accessible aux personnes en fauteuil roulant… qu’il s’agisse des croisières de plusieurs jours ou des excursions d’une journée, des voiliers ou des bateaux à moteur.

N’ayant pas pour habitude de renoncer à mes rêves par manque d’accessibilité, j’ai malgré tout décidé de réserver une croisière d’une nuit sur un voilier. Je me doutais que ce ne serait pas simple, mais avec l’aide de ma mère et de ma soeur, en m’étant bien reposée la veille, je me sentais tout à fait capable de passer 36h sur un bateau, d’autant plus que j’avais choisis l’un des plus petits (14 personnes) et que mes déplacements seraient donc limités. Nous attentions toutes les trois ce moment avec impatience…

Grosse déception : dès mon arrivée à la marina, une demi-heure avant le départ du bateau, le propriétaire de celui-ci a immédiatement refusé que je participe à la croisière. J’avais beau lui expliquer ce que j’avais déjà pu faire, lui montrer que je pouvais me déplacer seule sur le sol, il s’obstinait à dire qu’il n’acceptait que des personnes capables de marcher, debout, sans aucune aide (ce qui est un peu absurde puisque sur un voilier, quand ça bouge, personne ne se déplace debout !)… Il ne m’a même pas laissé une chance de voir le voilier ni de parler au skipper. Et le bateau est parti sans nous… Je vous laisse imaginer dans quel état j’étais.

Quelques minutes plus tard, alors que nous nous demandions ce qu’on allait bien pouvoir faire (nos valises étaient dans une agence et nous n’avions plus de logement pour la nuit), la responsable d’une autre compagnie nous a proposé de participer à une excursion d’une journée, qui était sur le point de partir et qui avait justement eu des désistements de dernière minute. Et pour eux, mon fauteuil n’était pas un problème !

Nous avons donc embarqué sur le Whitehaven Xpress, un gros bateau à moteur (45 passagers) assez bruyant et – comme son nom l’indique – très rapide.
Après une demi-heure de navigation (ou de « rodéo », d’après mon estomac), nous étions déjà arrivés au bord d’une plage. Les sensations n’étaient clairement pas les mêmes que sur un voilier, mais au moins, j’allais tout de même voir les Whitsundays !

Premier arrêt : Hill Inlet lookout. Une randonnée de 15-20 minutes dans la forêt mène à ce point de vue en hauteur, où l’on peut voir les bancs de sable se mêler aux eaux turquoises. Le sentier (sable mou et escaliers) n’est évidemment pas du tout accessible, mais j’ai pu compter sur mes co-voyageuses pour me ramener des photos.

Arrêt suivant à Whitehaven Beach, l’une des plus célèbres plages d’Australie… Le sable est effectivement éclatant, mais l’endroit est hyper fréquenté. Les groupes de touristes se succèdent les uns après les autres, et les grilles des barbecues (plutôt bon au passage) ne restent jamais vides plus de quelques minutes. [Si vous préférez la tranquillité et les plages désertes, un conseil : allez en Nouvelle-Calédonie. 😉 ]

La journée se termine par un peu de snorkelling dans une baie protégée du parc national, ou par un tour dans un petit bateau à fond de verre, pour observer les poissons sans se mouiller.
Bilan : une journée bien remplie, quoiqu’un peu trop « speed » à mon goût, des paysages de rêve, du sable chaud et doux, un bon bbq australien, et un équipage au top, qualifié et super sympathique !

* Note : Vu mon expérience, si vous êtes en fauteuil roulant, je vous déconseille fortement de réserver une croisière en voilier. À moins que vous ne puissiez vous passer totalement de votre fauteuil, et que votre handicap ne soit pas visible…
Les sorties d’une journée sur bateau à moteur sont apparement plus accessibles, mais il sera tout de même nécessaire de porter votre fauteuil pour embarquer, et les WC à bord ne sont pas accessibles. Les transferts vers la plage se font toujours en « tender » (petite barque ou bateau gonflable), et l’équipage n’a pas le droit de vous porter. Vous devez donc être accompagné(e) de personnes capables de vous aider. Si vous choisissez cette option, je vous conseille de contacter la compagnie à l’avance pour vous assurer que votre handicap ne posera pas de problèmes. J’avais pris l’habitude de ne plus trop me poser de questions en Asie du Sud-Est, mais les lois australienne sont visiblement bien plus strictes…

Whitsundays 2 Whitsundays 3 Whitsundays 4

 

 

Whitsunday GSL plane

Deux jours plus tard, j’ai vécu l’un des plus beaux moments de ce voyage : un survol des îles et de la Grande Barrière de Corail !
J’ai ainsi pu apprécier les couleurs incroyables du Hill Inlet vu du ciel, et admirer de mes propres yeux le plus grand récif corallien du monde, où se trouve notamment un étonnant récif en forme de coeur (Heart reef), véritable merveille de la nature… Une expérience inoubliable, un peu coûteuse (219$ pour 1h de vol, soit environ 140€), mais qui en vaut largement la peine et que je recommande à tout le monde !

Les ULM ne sont pas particulièrement aménagés pour les PMR, mais si vous arrivez à vous mettre debout contre l’entrée, vous serez à la bonne hauteur pour vous asseoir à l’intérieur, sans devoir monter de marche.

Airlie Beach Airlie Beach 2

Pour notre dernier jour à Airlie Beach, nous nous sommes baladées sur la Bicentennial Walkway, une promenade qui longe l’océan et qui est accessible aux piétons, cyclistes et PMR. Nous avons déjeuné au Village Cafe, qui propose entres autres des petits-déjeuners typiquement australiens. Je recommande les croquettes de camembert, servies avec une sauce aux prunes. 😉

Jour 15 – Airlie Beach – Townsville : 276km, 4h (3h14 GM)

Bowen Flagstaff Hill

Arrêt à Bowen, Flagstaff Hill (point de vue accessible en voiture).

YHA Townsville

 

Hébergement : YHA Townsville Rambutan (voir site web) – Chambre PMR (minimaliste – aucun meuble – mais accessible !) avec 2 lits superposés et SDB privée (chambre sur le site) + chambre avec deux lits double et SDB privée (dans la partie « hôtel ») (chambre sur le site).
75$ + 167$ = 242$/nuit x2 => 484$ pour 2 nuits

Jour 16 – Townsville – Excursion à Magnetic Island

Magnetic Island wheelchair Alma BayMagnetic Magnetic 2 Magnetic 3 Magnetic 4

Traversée Townsville – Magnetic Island en ferry Sealink (accessible aux PMR, passerelle sans marches). La traversée dure +- 30 minutes (horaires disponibles sur cette page, il n’est pas nécessaire de réserver à l’avance) et l’aller-retour coute 33$/adulte. J’ai pu bénéficier d’un tarif réduit en présentant ma carte européenne de stationnement, mais d’après le site de Sealink, seules les cartes australiennes sont acceptées.

Plusieurs possibilités pour se déplacer sur l’île :
– À pied, en fauteuil roulant ou à vélo (accepté sur le ferry sans supplément) : plusieurs belles plages se trouvent à 20-30 minutes de marche de l’arrivée du ferry.
– En voiture : il est possible de louer une voiture sur l’île (liste des compagnies ici), ou d’effectuer la traversée en ferry avec sa propre voiture (Compagnie Fantasea, à partir de 98$ par traversée)
– En bus : La ligne Sunbus 250 (voir site web) fait le tour de l’île, mais la plupart des bus ne sont pas accessibles aux PMR (plusieurs marches). Il est apparement possible de réserver un bus accessible à l’avance, par téléphone (07 47 785 130) ou par e-mail (magneticisland@tagroup.net.au).
– En taxi : d’après mes recherches, il y aurait un taxi adapté sur l’île (tel 07 47 581 303) (nous n’avons pas testé).

Comme le soleil était au rendez-vous, nous avons préféré nous déplacer à pied sur l’île. 🙂
Depuis le terminal de Nelly Bay, nous avons suivi la côte jusqu’à Geoffrey Bay, sur un sentier bien accessible et à l’écart des voitures.
Pause déjeuner à la Tamarind Tea House, qui propose un grand choix de thés et des lunchs faits maison, dans un cadre verdoyant et zen. Petit coup de coeur pour cet endroit bucolique et accessible !
Nous avons terminé l’après-midi à Alma Bay, une magnfique petite plage enclavée entre les roches de granit, avant de revenir à Nelly Bay pour reprendre le ferry.

Note : WC accessibles dans les terminaux des ferrys, à Alma Bay et à la Tamarind Tea House.

Jour 17 – Townsville – Cairns : 347km, 6h (4h18 GM)

TownsvillePetit-déjeuner gargantuesque au café de l’auberge : 6 tranches de French Toast, accompagnées de sirop d’érable, de bacon et de bananes à la cannelle !

Avant de quitter Townsville, petit arrêt à Castle Hill pour un beau point de vue sur la région.

Wallaman FallsWallaman

Sur la route vers Cairns, « petit » détour d’à peine 2h30 pour jeter un coup d’oeil aux Wallaman Falls, plus hautes chutes d’eau d’Australie ! La route pour s’y rendre est déserte… On ne croise qu’une voiture, deux kangourous et une trentaine de vaches. 😉

Cairns Hotel

Hébergement : Palm Royale Cairns (voir site web) – Deux chambres avec deux lits double et SDB privée (dont une PMR).
68,40$/chambre x2 = 136,80$/nuit x5 => 684$ pour 5 nuits

Jours 18-19-20-21 – Cairns – Repos et excursions dans la région

Cairns Cairns 2

Journée repos et promenade sur l’Esplanade de Cairns au coucher de soleil.
Dîner au pub « The Pier Bar » : copieux et délicieux !

Kuranda Kuranda 2 Journée à Kuranda National Park : découverte de la forêt tropicale en télécabine, à pied et en vieux train à vapeur !
Plus d’infos : Skyrail Rainforest Cableway Experience et Kuranda Scenic Railway.

Récit de cette belle journée et infos pratiques dans un prochain article. 😉

GBR GBR 2
Journée plongée et snorkelling sur la Grande Barrière de Corail, avec Reef Experience.
Récit de cette expérience inoubliable dans un prochain article. 🙂

Dernière soirée au Night market de Cairns : on y trouve une dizaine de stands de spécialités asiatiques. Bon, rapide et pas cher ! Je n’ai pas pris de photos, mais c’était sympa, ça m’a rappelé les food courts à Singapour. 🙂

Jour 22 – Vol Cairns – Uluru (2h55)

Flight Qantas QF1851 Cairns UluruUluru

Vol Qantas QF1851 CNS 07h30 – AYQ 09h55 : 447$ / personne (bagage en soute inclus)

/!\ Vol effectué en Boeing 717, dimensions de la soute réduites (fauteuil max 69 cm de haut).

Belle vue sur les Kata Tjuta et Uluru avant l’atterrissage…

Uluru Sunset 4Uluru 2 Uluru 3Premier coucher de soleil à Uluru : tout simplement waouh ! <3

Note : Entrée au Parc National Uluru – Kata-Tjuta : 25$ par adulte, valable 3 jours

 

Uluru 4 Uluru 5 Uluru 6

Hébergement : Ayers Rock Campground (voir site web) – Cabin 2 chambres (lit double + 2×2 lits superposés) avec kitchenette, sans SDB.

/!\ Logement non accessible en fauteuil roulant (3 marches à l’entrée, portes étroites à l’intérieur), mais sanitaires communs du camping accessibles (une cabine avec douche à l’italienne et banc mural, WC et lavabo).
179$/nuit x3 => 537$ pour 3 nuits

Jours 23-24 – Parc National d’Uluru et Kata-Tjuta

Uluru Mala Walk wheelchair 2Uluru 7 Uluru 8 Uluru 9 Uluru 10 Uluru 11

 

Premier jour : exploration d’Uluru sous toutes ses coutures…
Le matin, promenade guidée de deux heures avec un ranger (Mala Walk, 2km), au pied du rocher : un must ! On apprend beaucoup de choses sur l’histoire des aborigènes de la région, leurs coutumes, et le ranger répond volontiers aux questions. En plus, le sentier est accessible en fauteuil roulant (terre battue et passerelles, pas d’escaliers, peut-être glissant s’il a plu).

Pause déjeuner au café du Cultural Center, où l’on peut également rencontrer des artistes aborigènes et voir de belles peintures traditionnelles (la plupart sont à vendre).
L’après-midi, promenade Kunyia Walk (1km, également accessible en fauteuil) puis tour d’Uluru en voiture, avant de revenir au point de vue Sunset et profiter d’un deuxième coucher de soleil, aussi beau que celui de la veille !

Uluru 12 Uluru 13 Uluru 14 Uluru 15

 

Deuxième jour : le réveil sonne à 5h30, direction Talinguru Nyakunytjaku pour voir le soleil se lever sur Uluru.
Avant de revenir au camping, petit détour par le point de vue Kata-Tjuta Dune Viewing, désert à cette heure matinale, d’où l’on profite d’une jolie vue sur les dunes de Kata-Tjuta.

Après une sieste bien méritée, retour à Kata-Tjuta pour tenter le début de la balade Valley of the Winds… malheureusement impraticable en fauteuil roulant. Le sentier est plat, mais d’énormes cailloux empêchent mes roues d’avancer. Après 200 mètres parcourus péniblement en 20 minutes, nous sommes obligées de faire demi-tour.
Notre séjour dans le centre rouge se termine par un superbe coucher de soleil (encore un !) sur les dunes figées de Kata-Tjuta… 🙂

Note : le parc ferme tous les soirs une demi-heure après le coucher du soleil, il est interdit d’y passer la nuit.
WC accessibles au Cultural Center, à 200m du parking de la Mala Walk, à Talinguru Nyakunytjaku (point de vue conseillé pour le lever de soleil à Uluru), et au point de vue Sunset à Kata Tjuta.
Plus d’infos : site officiel du Parc National et guide du parc en français.

Jour 25 – Vol Uluru – Sydney (3h)

IMG_6527

Vol Jetstar JQ661 AYQ 14h15 – SYD 17h45 : 199$ + 26$ bagage en soute 20 kg = 225$ / personne

Sydney Quality

 

Hébergement : Quality Hotel CKS Sydney Airport (voir site web) – Chambre king PMR + chambre twin.
À 5 minutes de train + 15 minutes à pied de l’aéroport.
139,5$/chambre x2 = 279$/nuit x2 => 558$ pour 2 nuits

Jour 26 – Sydney – Dernier jour en Australie !

Sydney Ferry harbour viewSydney Sydney 2 Sydney 3 Sydney 4

Le soleil brille pour mon tout dernier jour à Sydney !
Au programme, balade en ferry de Circular Quay à Watsons Bay, puis promenade le long de la côte. Depuis le Gap Park, la vue est à couper le souffle : d’un côté, les falaises qui se jettent dans l’océan ; de l’autre, la baie de Sydney et ses voiliers, avec les tours du CBD et le Harbour Bridge au loin.
Je ne peux m’empêcher de retourner à Camp Cove, l’une de mes plages préférées, pour voir le soleil se coucher une dernière fois sur cette ville qui a été la mienne pendant 6 mois…

DoyleNous terminons cette journée par un délicieux dîner chez Doyle’s à Watsons Bays : un restaurant plutôt chic, mais qui proposait ce jour-là un menu spécial hiver à 32$ ! Verre de vin, soupe de poissons et fish & chips frais du jour, nous nous sommes régalées ! 🙂

Jour 27 – Vol Sydney – Europe

Retour en Belgique pour ma soeur et ma mère, départ vers la Nouvelle-Calédonie pour moi ! Je continue mon périple vers l’est…

===================================

Quels hébergements choisir ?

 

IMG_4644

Pour ce road-trip en Australie, j’ai privilégié les auberges YHA Australia, affiliées à Hostelling International. J’ai presque toujours eu de bonnes expériences dans les auberges HI (en France, en Belgique, à Londres ou en Nouvelle-Zélande), et celles du groupe australien ne font pas exception.
L’accessibilité y était généralement satisfaisante (voire très bonne), l’accueil sympathique, et les auberges étaient toujours propres et bien situées. Toutes disposaient d’une cuisine communautaire, bien pratique pour diminuer un peu le budget du voyage.

Lorsqu’aucune auberge accessible n’était présente sur notre lieu de séjour, nous avons opté pour l’hébergement accessible le moins cher, généralement un motel ou un bungalow.
De manière générale, tous les hébergements réservés étaient suffisamment accessibles : entrée principale accessible (pas de marches, ascenseur assez grand), accès en fauteuil roulant dans au moins une des chambres, et salle de bain avec douche à l’italienne, presque toujours équipée d’un siège de douche.

Seule exception : notre bungalow à Uluru (Ayers Rock). Le camping propose 14 bungalows (« cabins »), mais malheureusement, aucun n’est accessible en fauteuil roulant (3 marches à l’entrée). Les sanitaires communs disposent toutefois d’une cabine (douche à l’italienne + banc mural, WC et lavabo) accessible aux PMR (voir photos plus haut).
L’offre hôtelière est extrêmement limitée à Uluru, et les seuls hôtels disposant de chambres accessibles aux PMR sont donc très chers… Le moins cher est l’Outback Pioneer Hotel, qui propose une chambre PMR (1 lit queen + 1 lit simple) avec salle de bain adaptée, à partir de 200$ la nuit. Le Desert Gardens Hotel et le Sails in the Desert (plus chers) disposent chacun de plusieurs chambres accessibles. Les Emu Walk Apartments ne sont pas accessibles (escaliers).
Si votre budget est limité, vous pouvez aussi réserver un emplacement de camping et y installer votre tente ou van (mais n’oubliez pas que les nuits sont fraîches dans le désert !).

Note : nous avons presque toujours réservé deux chambres séparées. Votre budget logement sera donc réduit si vous partagez votre lit 😉

Comment se déplacer ? Quels moyens de transport privilégier ?

 

Australia Road sign kangaroo

La voiture est de loin le meilleur moyen de parcourir l’Australie. Le réseau ferroviaire est peu développé, et les trains peu fréquents et assez lents (11h30 pour un Sydney – Melbourne, sans air conditionné ni prise de courant !). Quant aux bus longue distance (que je n’ai personnellement pas testés), ils ne vont pas partout et sont rarement accessibles. La compagnie Greyhound indique sur son site que 80% de ses bus sont accessibles, mais seuls les fauteuils roulants manuels de maximum 20 kgs sont autorisés, et ceux-ci doivent être transportés dans la soute à bagage. Les passagers doivent obligatoirement s’asseoir dans un siège du bus, qu’ils peuvent rejoindre grâce à un élévateur si le véhicule en est équipé.
Plus d’informations sur le site Greyhound.

Voiture

 

La voiture

Pour notre road-trip de 4 semaines, nous avons donc opté pour la location de voiture. N’ayant pas besoin d’un véhicule spécialement adapté, nous sommes passées par le site français Carigami. Nous avons toujours choisis des 4×4 assez volumineux, pour être certaines d’avoir assez de place pour mon fauteuil roulant, mon Triride et nos bagages. Si vous n’êtes que deux, ou si vous n’avez pas de fauteuil roulant, une simple berline/compacte pourra certainement convenir. Les routes que nous avons empruntées étaient toujours en bon état et ne nécessitaient pas de véhicule 4×4, même à Uluru (mais vous en aurez peut-être besoin si vous vous éloignez du Parc National, par exemple pour rejoindre King’s Canyon).

Si vous voyagez avec un fauteuil roulant électrique et que vous avez besoin d’un véhicule aménagé (avec rampe ou élévateur), voici quelques adresses que j’ai trouvées (NB : je n’en ai testé aucune, renseignez-vous bien sur les conditions pour ne pas avoir de mauvaises surprises) :
Europcar
Wheelies Van Rental (Sydney, Melbourne, Brisbane, Gold Coast, Cairns, Hobart)
Freedom Motors Australia (Sydney)
Wheelaway

Note : presque toutes les voitures australiennes sont équipées d’une boîte automatique. Et n’oubliez pas de tenir votre gauche 😉

 

Avion

L’avion

Pendant notre voyage, nous avons également pris trois vols intérieurs. La compagnie low-cost Jetstar propose des vols bon marché, mais il faut payer un supplément pour les bagages en soute. Les vols vers / depuis Uluru sont en revanche excessivement chers… Mais si vous n’avez pas le temps de faire 5000 km dans le désert, c’est malheureusement la seule option pour voir le célèbre caillou !

IMG_6161

À savoir si vous comptez prendre des vols intérieurs avec votre fauteuil roulant :
– L’assistance dans les aéroports (semblable à celle des aéroports européens) est gratuite et doit être réservée plus de 48h à l’avance (par téléphone au 131313, dans une agence Qantas, ou via ce formulaire). Vous devrez vous présenter à l’aéroport au minimum 2h avant le départ du vol.
– Avant de réserver votre vol, vérifiez quel type d’avion est utilisé, et assurez-vous que votre fauteuil ne dépasse pas les dimensions maximales autorisées (voir sur cette page).
Si vous voyagez avec un fauteuil manuel et que son poids à inférieur à 32kg, celui-ci pourra être transporté sur le côté. Les fauteuils électriques doivent obligatoirement voyager en position standard (verticale).
– Si vous voyagez avec un fauteuil roulant ou scooter équipé d’une batterie (sèche ou au lithium-ion, détachable ou non), vous devez être en possession d’une autorisation spéciale (appelée « dangerous good agreement », exemple ci-dessous) délivrée par Qantas. Pour obtenir ce document, envoyez un e-mail à dg@qantas.com.au, en précisant le modèle de votre fauteuil, son poids est ses dimensions, et le type de batterie. Plus d’infos sur le site de Qantas.

Airlie Beach wheelchair taxi

Le taxi

Dernier moyen de transport répandu en Australie, le taxi ! Nous ne l’avons emprunté qu’une seule fois (à Airlie Beach), lorsque nous n’avions pas encore récupéré notre voiture de location.
Le numéro de téléphone national est le 131 008 (depuis un numéro australien), qui vous redirige automatique vers les taxis de l’endroit où vous vous trouvez. Si vous souhaitez réserver un taxi dans une autre ville que celle où vous êtes, ou que vous appelez depuis un numéro étranger, le site 131 008 répertorie également les numéros des compagnies locales (sur cette page).
Pour réserver un taxi adapté, demandez un « wheelchair taxi ».

Administratif : quelques démarches indispensables avant de partir

 

Même si elle participe à l’Eurovision, et que la Reine Elizabeth en est (symboliquement) le chef d’État, l’Australie ne fait pas partie de l’Union Européenne… Il y a donc quelques démarches à effectuer absolument avant votre départ. 😉

– Posséder un passeport valable 6 mois après votre date de retour

– Faire une demande de visa eVisitor 651 (visa de tourisme valable 3 mois). La demande doit se faire en ligne, en-dehors du territoire australien, et le visa est gratuit. Site officiel : https://www.homeaffairs.gov.au/trav/visa-1/651- (cliquez sur « Apply now »).

– Demander un permis de conduire international (à l’administration communale en Belgique, par courrier en France), indispensable pour conduire en Australie.

– Si vous en avez une, prenez votre carte européenne de stationnement : elle est valable en Australie sur toutes les places réservées aux PMR, et vous servira peut-être également comme justificatif officiel de votre handicap (bien qu’en règle générale, seules les cartes australiennes donnent droit à un tarif réduit).

– Vérifiez que vous disposez d’une assurance voyage valable pendant toute la durée de votre séjour (indispensable, les frais médicaux peuvent être extrêmement élevés en Australie !). Si vous êtes Belge, prenez également votre carte européenne d’assurance maladie : grâce à un accord entre nos deux pays, vous pourrez être soigné gratuitement dans les hôpitaux publics. Attention, prenez tout de même une assurance, car la CEAM ne couvre pas tous les frais , notamment ceux de rapatriement !

– Demander une carte de membre Hostelling International (par internet ou dans n’importe quelle auberge affiliée) : utile si vous comptez passer plusieurs nuits dans les auberges de jeunesse du groupe, car vous bénéficierez d’une réduction sur chaque nuitée.

Budget : combien ça coûte ?

 

australian-dollar-005-701x467

Logement 

Total 5079$ pour 26 nuits (moyenne de 195,35$/nuit pour trois) => 1693$ par personne (moyenne de 65,12$/nuit)
Avec taux de change au 01/03/18 (1$AU = 0,637€)
3239€ pour 26 nuits (moyenne de 124,59€/nuit pour trois) => 1079,79€ par personne (moyenne de 41,53€/nuit)

Transports

Vols intérieurs : 103$ Brisbane-Proserpine + 447$ Cairns-Uluru + 225$ Uluru-Sydney = 775$ (494€ au taux de change du 01/03/18)
Voitures de location : 434€ Sydney-Brisbane 7 jours + 329€ Airlie Beach-Cairns 7 jours + 345€ Uluru 3 jours = 1108€ => 369,33€ par personne
Taxi Proserpine Airport – Airlie Beach 102$ (65€ au taux de change du 01/03/18)
Total : 494€ + 370€ + 65€ = 929€ par personne

Activités

Croisière aux Whitsundays 2 jours / 1 nuit en voilier : 405$ par personne
Survol Whitsundays et Grande Barrière de Corail en ULM : 219$ x 3 = 657$ – réduction 20$ = 637$ => 212,33$ par personne
Aller/retour ferry Townsville – Magnetic Island : 82,50$ pour 3 => 27,50$ par personne
Reef Experience plongée Grande Barrière de Corail Cairns : 195$ par personne
Kuranda Skyrail et scenic railway : 101$ x2 + 110,50$ = 312,50$ => 104,17$ par personne
Uluru entrée 3 jours : 25$ par personne
Total : 969$ par personne (618€ au taux de change du 01/03/18)

=> TOTAL 1079€ + 929€ + 618€ = 2626€

Sur place : nourriture et essence

Comptez 7 à 12$ pour un repas dans un fast-food, 10 à 20$ pour un fish & chips, 15 à 25$ pour un repas au restaurant.
Les prix dans les supermarchés sont similaires ou légèrement inférieurs à ceux pratiqués en France et en Belgique, mais le choix est plus limité (en particulier pour le fromage, les biscuits et le pain).

Conseil : si vous en avez la possibilité, mieux vaut manger à l’extérieur le midi et cuisiner ou se faire un sandwich le soir. En Australie, les restaurants ferment souvent avant 20h (17h pour les cafés !)… Et ceux qui sont ouverts le soir proposent généralement un menu moins cher pour le lunch.

Prix de l’essence en mars 2018 : 1,30$ à 1,60$ le litre
Nous avons parcouru 1200km entre Sydney et Brisbane, et 800 km entre Airlie Beach et Cairns
Pour une voiture consommant 10L/100km => 14,5$ pour 100km => 290$ pour 2000 km (185€ au taux de change du 01/03/18)

Vol aller-retour Europe -> Australie

Suivant la période, comptez 850€ à 1300€ par personne pour un aller-retour.
Prenez le temps de comparer les prix au départ de différents aéroports. Partir de Londres ou de Francfort (ce dernier est facilement accessible en TGV depuis Liège ou Bruxelles) est souvent moins cher que de Paris ou de Bruxelles.

Note : voici un convertisseur de devises $ AUD <=> € EUR

===================================

Voilà, j’espère que cet article vous aidera à préparer votre prochain voyage en Australie !
J’ai essayé d’être le plus complète possible, mais n’hésitez pas si vous avez encore des questions 😉
Bon séjour au pays des kangourous ! 🙂

Blandine

2 Commentaires

  1. Bonjour Blandine,
    Un article aussi impressionnant que le voyage lui-même.
    Je n’avais encore jamais vu de bilan de voyage aussi détaillé. Génial pour ceux qui voudront aller voir les kangourous.
    Et tes photos sont toujours aussi magnifiques.
    Je te souhaite plein d’autres voyages, aussi enrichissants que celui-ci.
    Yves

    • facebook-profile-picture
      Blandine_on_wheels

      Merci beaucoup Yves, ton commentaire me fait super plaisir ! 🙂 J’ai essayé de faire le plus complet possible 😉
      Pas encore de voyage prévu pour le moment, mais les idées ne manquent pas… et de ton côté, d’autres aventures à l’horizon ? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *