À propos

Qui-suis je ?

Blandine, jeune belge de 26 ans, diplômée en traduction et passionnée de voyages depuis toujours.
Depuis cinq ans et demi, je me déplace en fauteuil roulant électrique : un engin de haute technologie qui peut atteindre une vitesse impressionnante, mais qui restera sur place devant la moindre petite marche d’escalier. Mon fauteuil m’accompagne dans toutes mes aventures, et bien qu’il m’impose une organisation minutieuse, il n’a en rien diminué mon envie de parcourir le monde !

Ma passion : les voyages

J’ai toujours aimé partir à la découverte d’autres cultures, d’autres paysages. Mes parents m’ont fait découvrir l’Autriche, l’Italie, l’Espagne, l’Angleterre, et quelques uns des plus beaux coins de France.
À 17 ans, après ma rhéto (terminale), je suis partie un an aux États-Unis, dans l’État de Washington (Nord-Ouest). J’y ai vécu dans une famille d’accueil et fréquenté une high school (lycée) américaine : cheerleaders, footballeurs, bus jaunes et bal de fin d’année, c’était comme dans les films ! Cette immersion dans la culture nord-américaine est une des expériences les plus enrichissantes que j’ai vécues : j’ai pu me faire ma propre opinion sur ce pays et balayer certains clichés (non, les Américains ne mangent pas tous au MacDo tous les jours), mais également poser un autre regard sur mon propre pays.
À mon retour, j’en ai d’ailleurs profité pour faire du tourisme dans ma propre ville, et visiter quelques superbes endroits qui ne sont qu’à quelques heures de chez moi.

Pendant mes études, j’ai profité de chaque occasion qui m’était donnée pour partir à la découverte d’autres horizons : Andalousie en 2010, Toscane en 2011, Road-trip d’un mois dans l’Ouest Américain en 2012, Erasmus de 3 mois en Ecosse en 2013, Floride en 2014,…
Après mes études, j’ai réalisé un projet qui me tenait à coeur depuis plusieurs années : un tour d’Europe en train. En juillet 2015, je suis partie, seule, pour un périple de 40 jours à travers 14 pays différents. Malgré quelques soucis techniques qui ont, par deux fois, faillit mettre fin à mon voyage, je garde de magnifiques souvenirs de cette aventure, qui m’a aussi permis de mieux me connaître et de voir de quoi j’étais capable.

L’année suivante, alors que je cherchais de nouvelles idées pour partir à l’étranger, une opportunité de stage en Australie s’est présentée. Et quitte à aller à l’autre bout du monde, pourquoi ne pas en profiter pour faire quelques étapes en chemin ? En mars 2016, ma décision était prise : j’allais tenter de réaliser mon plus grand rêve… Faire le tour du monde !

Après 6 longs mois de préparation, j’ai décollé le 15 septembre 2016, direction la Chine ! Pour ma toute première destination « hors Europe et Etats-Unis », le dépaysement était total ! Seule, avec mon énorme sac à dos et mon fauteuil roulant équipé d’une motorisation légère et tout-terrain, j’avais pour objectif de profiter au maximum, sans forcément me limiter aux endroits « accessibles ».

Pendant 4 mois, les découvertes, rencontres, paysages et (bonnes ou moins bonnes) expériences se sont enchaînées : Japon, Vietnam, Cambodge, Singapour puis Nouvelle-Zélande, avant d’arriver enfin à Sydney, deux jours avant le passage à l’an 2017. L’Asie du Sud-Est (et en particulier le Vietnam) aura été un véritable coup de coeur : des paysages et sites historiques magnifiques, des spécialités culinaires savoureuses, et surtout une population incroyablement accueillante et attentionnée.

En juillet 2017, dès la fin de mon stage (une expérience également très positive), j’ai repris la route, toujours vers l’Est. Après un mois de road-trip en Australie, j’ai eu la chance de découvrir des îles paradisiaques et isolées, sur lesquelles je ne pensais pas poser un jour mes roulettes : la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie Française, et l’Île de Pâques. Des paysages de rêve, une accessibilité pratiquement inexistante, mais des gens chaleureux, souriants, heureux de partager leur culture, et toujours prêts à donner un coup de main.

Depuis l’Île de Pâques, j’ai rejoint Santiago au Chili, puis Rio de Janeiro au Brésil. Je n’ai passé que deux petites semaines en Amérique Latine, un continent que j’appréhendais un peu plus que l’Asie, mais j’ai hâte d’y retourner pour l’explorer plus longuement. Malgré sa réputation parfois peu rassurante, j’ai beaucoup apprécié la ville de Rio et son ambiance animée. Les chutes d’Iguaçu, où j’ai passé les trois derniers jours de mon voyage, resteront probablement l’un de mes plus beaux souvenirs : une incroyable merveille de la nature, où tous les points de vue et sentiers sont parfaitement accessibles !

Prochaine destination ? La Pologne et les Pays-Baltes, en juillet 2018 !
La Norvège, le Canada, l’Islande, la Grèce et Rome devraient être au programme des prochaines années… Sans oublier la France, où il me reste encore tant à découvrir.
J’espère aussi retourner en Asie, et poser enfin mes roues sur le continent africain !

Voyager en étant handicapé, c’est possible ?

Quand on est une personne à mobilité réduite (et c’est encore plus vrai quand on se promène avec un fauteuil qui pèse près de 200kg), voyager demande pas mal d’organisation. Les réservations d’hôtels ou de transports nécessitent souvent de passer de longues heures au téléphone ou à écrire des mails, alors que les personnes valides n’ont que quelques clics à faire sur un écran. Se renseigner sur l’accessibilité des lieux (sites touristiques, transports en commun) n’est pas toujours évident, et parfois l’information est tout simplement introuvable.
Mais je vous rassure : une fois sur place, on profite à fond ! Et les inévitables imprévus deviennent finalement de bons souvenirs à raconter au retour. De plus, si vous vivez en Belgique et hésitez à voyager pour des raisons d’accessibilité, sachez que de nombreuses destinations européennes sont bien plus accessibles que chez nous…

Un blog, pourquoi ?

Pour montrer à tous qu’il est tout à fait possible de voyager quand on est en fauteuil roulant. De nombreuses personnes à mobilité réduite hésitent encore à partir loin de chez elles, souvent par manque d’information. Sur ce blog, elles pourront trouver des infos pratiques, des conseils et mes avis sur différentes destinations.
Mes articles s’adressent à tous ceux qui, comme moi, ont envie de partir découvrir notre belle planète : grand voyageur ou touriste occasionnel, à roulettes ou à pied,… Et si vous n’avez jamais voyagé, peut-être oserez-vous enfin vous lancer ?

Mais aussi, pour parler accessibilité : un sujet d’actualité qui me tient à coeur.
En 3 ans, je suis passée du statut de valide à celui de PMR, en passant par le handicap invisible, les béquilles et le fauteuil roulant manuel. Cela me permet de comprendre différents points de vue, et d’avoir un regard peut-être plus nuancé que celui de quelqu’un qui a toujours été dans la même « catégorie ».

Ensuite, pour aborder le thème du handicap, encore trop souvent méconnu, sur un ton plus léger. Car quand on est blonde, belge et handicapée, mieux vaut avoir le sens de l’humour. Et personnellement, je préfère faire rire les gens que les faire pleurer !

Enfin, parce que j’aime écrire, tout simplement !

Vous souhaitez réagir ?

Si vous avez des questions, des suggestions, si vous avez envie de m’envoyer du chocolat, ou si vous n’êtes tout simplement pas d’accord avec ce que j’ai écris, je vous invite à laisser un commentaire ou à me contacter par mail à l’adresse suivante : blandine@1000decouvertes4roulettes.com.

Vous pouvez aussi me suivre sur ma page facebook.

Blandine

Les commentaires sont clos.