Découvrir Bruges en fauteuil roulant

Visiter Bruges fauteuil roulant

Nombreux sont ceux qui m’ont dit que Bruges était la plus belle ville de Belgique.
Après plus de 20 années passées dans le royaume, il était temps que j’aille vérifier !

Fin mai, je suis donc partie à la découverte de la Venise du Nord. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que celle-ci a tenu ses promesses !
Au premier abord, la ville ne parait pas très « wheelchair-friendly », avec ses rues entièrement pavées et ses anciennes façades classées. Pourtant, il est tout à fait possible de la visiter en fauteuil roulant, et la plupart des musées et autres centres d’intérêt sont relativement accessibles. Et si les rues du centre-ville sont recouvertes de vieux pavés, une bonne partie d’entre-elles sont également interdites aux voitures : un avantage pour les usagers faibles. Enfin, en-dehors du coeur historique, de belles pistes cyclables font le bonheur de tous ceux qui se déplacent avec des roulettes !

Découvrir Bruges en fauteuil roulant, c’est possible ! Voici quelques suggestions de visites pour un petit week-end dans la Venise du Nord.

Premier jour

 

Visiter Bruges fauteuil roulant Beguinage

Après un court voyage en train (infos pratiques ci-dessous), vous arriverez à la gare de Bruges.
Une dizaine de minutes à pied vous séparent du béguinage, l’un des endroits les plus photographiés de la ville. Le matin, les touristes y sont encore peu nombreux. Quelques religieuses, qui occupent à présent les lieux, traversent de temps à autre le jardin.
Une des maisons accueille aujourd’hui les visiteurs, qui peuvent ainsi découvrir l’intérieur typique d’une maison béguinale du 17è siècle.

Visiter Bruges fauteuil roulant Beguinage

Visiter Bruges fauteuil roulant Beguinage Visiter Bruges fauteuil roulant Beguinage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En sortant du béguinage, vous rejoignez le cœur historique de la ville. Sur le canal, le va-et-vient incessant des bateaux à moteur a déjà commencé. Les mégaphones des guides résonnent au loin, et ne s’arrêteront pas avant ce soir. Bruges est une ville magnifique, mais son centre est peu étendu, et rapidement envahi par les touristes ! Heureusement, la plupart des groupes ne viennent que pour la journée, et la ville redevient étonnamment calme entre 18h et 10h le lendemain. Si vous souhaitez profiter de ces quelques heures de tranquillité, cela vaut donc la peine de passer une nuit sur place !

Visiter Bruges fauteuil roulant

Traversez la rue Wijngaardstraat et rejoignez la rue Katelijnstraat, bordée de dizaines de magasins de chocolat, dentelle et autres souvenirs locaux. Vous passerez devant le Musée du Diamant, qui n’est malheureusement pas accessible aux personnes à mobilité réduite. En revanche, si vous avez envie de faire un petit cadeau à votre bien-aimé(e), la boutique attenante est accessible.
Un peu plus loin se trouve l’Hôpital Saint-Jean (que je n’ai pas eu l’occasion de visiter). Cet ancien hôpital, en fonction du 12è au 19è siècle, abrite une importante collection d’oeuvres d’art, d’instruments médicaux et de documents d’archives.
En face de celui-ci se dresse l’Eglise Notre-Dame (Onze-Lieve-Vrouw). L’intérieur est entièrement accessible aux PMR. Une partie est actuellement fermée suite à des travaux de restauration, mais on peut toujours voir les mausolées de Charles le Téméraire et de sa fille, Marie de Bourgogne.

Visiter Bruges fauteuil roulant Eglise Notre-Dame Visiter Bruges fauteuil roulant Eglise Notre-Dame

Continuez votre promenade jusqu’au pont, puis tournez à droite et suivez le canal. Vous voici au Rozenhoedkaai : vous ne serez certainement pas tous seuls, mais c’est ici que vous pourrez apprécier l’une de plus jolies vues de Bruges. Les canaux, les façades flamandes, quelques arbres, et le beffroi en arrière-plan : le décor est parfait !

Visiter Bruges fauteuil roulant Rozenhoedkaai Visiter Bruges fauteuil roulant Rozenhoedkaai Visiter Bruges fauteuil roulant

En traversant le canal, vous arrivez sur la place du Burg. Celle-ci compte plusieurs bâtiments importants : le Franc de Bruges, l’Ancien Greffe Civil, l’Hôtel de Ville et la Basilique du Saint-Sang.
La Grote Markt, ou Grand-Place, est l’endroit idéal pour une pause pique-nique. Les sportifs pourront ensuite se lancer dans l’ascension du beffroi : il faut grimper 366 marches pour atteindre les 83 mètres du sommet !

Visiter Bruges fauteuil roulant Visiter Bruges fauteuil roulant Burg Visiter Bruges fauteuil roulant Markt Visiter Bruges fauteuil roulant Markt beffroi

Après l’effort, le réconfort : direction le Musée de la Frite ! Vous y apprendrez TOUT sur cette spécialité nationale : de l’histoire de la pomme de terre aux différentes techniques de confection des frites, en passant par un étalage de friteuses et de machines à découper de toutes les époques, l’origine des chips, ou encore la fameuse et controversée expression « French fries ». Les enfants se découvriront peut-être une vocation en jouant dans une fausse baraque à frites, tandis que les adultes se pencheront sur la collection de bandes dessinées, publicités et peintures, toutes sur le thème des frites.
À la fin de la visite, si vous avez un petit creux, vous pourrez descendre au sous-sol pour déguster… des frites 😉 (votre ticket d’entrée vous donne droit à une réduction de 0,40€).

Visiter Bruges fauteuil roulant Musée frite Visiter Bruges fauteuil roulant Musée frite Visiter Bruges fauteuil roulant Musée frite Visiter Bruges fauteuil roulant Musée frite

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernière étape du jour : le Musée du chocolat ! Ça ne vous étonnera pas si je vous dit que j’attendais cette visite avec impatience ?
Le musée est installé dans un bâtiment ancien, et donc peu accessible, mais le personnel a fait le maximum pour que je puisse tout de même profiter de ma visite (détails en fin d’article). Les expositions sont réparties sur 4 étages : on commence par l’histoire du cacao, et la préparation de la boisson cacaotée par les civilisations mayas et aztèques, avant de passer à la production du chocolat. Alors, histoire de mettre tout le monde d’accord : la première tablette de chocolat a été créé par… un Anglais ! C’est un Suisse qui a ensuite inventé le chocolat au lait, mais c’est le Belge Jean Neuhaus qui a inventé les pralines. 😉
Vous découvrirez ensuite les différentes techniques de fabrication des pralines, les grandes marques de chocolat belge, et quelques idées reçues sur le chocolat (Non, le chocolat ne fait pas grossir, et il fait même baisser le taux de cholestérol !). Dans l’atelier, vous pourrez voir quelques étonnantes statues en chocolat, et assister à une petite démonstration. Avant de partir, n’oubliez pas de passer par la boutique…

Visiter Bruges fauteuil roulant Musée chocolat Visiter Bruges fauteuil roulant Musée chocolat

 

 

 

Visiter Bruges fauteuil roulant Musée chocolat

Visiter Bruges fauteuil roulant Musée chocolat Visiter Bruges fauteuil roulant Musée chocolat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors que la journée se termine, les rues commencent tout doucement à se vider. Si vous souhaitez faire un petit tour en bateau sur les canaux, c’est le bon moment (ceux-ci ne sont toutefois pas accessibles en fauteuil roulant) ! Sinon, profitez-en pour faire une pause aux alentours de la Grand-Place.

Visiter Bruges fauteuil roulant Markt

Avant de rejoindre votre hôtel pour la nuit, quoi de mieux qu’un bon restaurant ?
Mais dans une ville comme Bruges, trouver un restaurant accessible n’est pas évident, et en trouver un pour les petits budgets est presque mission impossible… La plupart demandent au minimum 15€ pour une entrée, et 25€ pour un plat !
Heureusement, dès mon premier soir, je suis tombée sur une excellente adresse : La Dentelière, juste en face du béguinage. L’entrée est de plain-pied, mais s’il fait beau, je vous conseille de manger à l’extérieur pour profiter de la tranquillité des lieux, qui contraste tellement avec l’ambiance qui y règne en journée. À quelques détails près, on se croirait encore au Moyen-Âge !
J’ai choisi le menu à 15,90€, avec entrée (salade au chèvre chaud), plat (carbonnades flamandes et frites) et dessert (bavarois à la mangue). La salade était délicieuse, la viande d’excellente qualité, et le dessert très satisfaisant. La carte propose également des menus à 20-25€ et des plats à 15€.
[Adresse : Wijngaardstraat 33 – WC au RDC, non adapté]

Bruges Restaurant DentelièreBruges Restaurant Dentelière Bruges Restaurant Dentelière

 

Visiter Bruges fauteuil roulant nuit

Deuxième jour

 

Visiter Bruges fauteuil roulant Moulin

Commencez cette deuxième journée par une promenade à vélo le long du canal qui encercle la ville. Les pistes cyclables sont séparées de la route et conviennent aussi bien aux deux roues qu’aux quatre roulettes ! Vous passerez d’abord devant la Porte de Gand et la Porte Saint-Croix (Kruispoort), puis au pied des moulins Koelewei, Sint-Janshuis, Nieuwe Papegaai et Bonne Chiere.

Visiter Bruges fauteuil roulant Porte Gand Visiter Bruges fauteuil roulant Moulin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’après-midi, retournez dans le centre en passant par la partie est de la ville, nettement moins fréquentée. C’est dans l’étroite Balstraat que vous trouverez le Centre de la Dentelle. Je vous avoue que je n’étais guère enthousiaste avant de visiter l’endroit… Et j’ai finalement eu une très bonne surprise ! Le musée, au rez-de-chaussée, est assez petit. On y trouve une exposition avec une vingtaine de réalisations en dentelle, un petit film et quelques écrans interactifs avec des explications. Rien d’extraordinaire en soi. Mais la salle de démonstration, à l’étage, mérite à elle seule le déplacement ! Tous les après-midi (sauf le dimanche), une dizaine de Brugeoises se réunissent ici pour tisser. Je m’attendais à quelque chose de soporifique, mais je me suis retrouvée face à des dentellières expertes, qui perpétuent cet art de mère en fille, dont une dame de 90 ans qui vient ici tous les jours ! Ses doigts allaient tellement vite que je n’avais même pas le temps de suivre ses mouvements ! Un spectacle impressionnant de rapidité, de précision, de concentration et de patience.

Visiter Bruges fauteuil roulant Centre dentelleVisiter Bruges fauteuil roulant Centre dentelle Visiter Bruges fauteuil roulant Centre dentelle

 

 

 

 

 

 

 

 

Visiter Bruges fauteuil roulant Centre dentelle

Continuez votre promenade en remontant la rue Jeruzalemstraat, puis en traversant le canal en direction de la place Jan Van Eyck (du nom du célèbre peintre flamand).

Visiter Bruges fauteuil roulant Jan Van Eyck

Retournez ensuite vers la place du Burg, où vous pourrez visiter la Basilique du Saint-Sang. L’intérieur de celle-ci est magnifiquement décoré, mais je n’ai pas de photos à vous montrer puisque j’y suis entrée pendant la messe…

Visiter Bruges fauteuil roulant Burg Saint-Sang

Avant de quitter la belle Bruges, une dernière expérience incontournable vous attend : l’Historium, installé dans le Palais provincial. Grâce à un parcours agrémenté d’écrans et d’effets spéciaux, vous aurez l’impression de retourner 6 siècles en arrière. Vous suivrez le jeune Jacob, élève de Van Eyck, à travers les rues de Bruges à l’époque médiévale. Les films sont très réalistes, les décors travaillés, et l’histoire mêle à la fois fiction et réalité historique, pour plaire à un large public.
Une petite exposition montre ensuite l’évolution de la ville, de l’an 1000 à aujourd’hui.
Si vous n’avez pas le temps de faire toute la visite, passez au moins à la terrasse du Café Duvelorium, qui offre une vue panoramique sur la Grote Markt.

Visiter Bruges fauteuil roulant Historium Visiter Bruges fauteuil roulant Historium Visiter Bruges fauteuil roulant Historium Visiter Bruges fauteuil roulant Markt Visiter Bruges fauteuil roulant Markt

Et voilà, c’est déjà la fin de ce week-end brugeois ! J’espère que mon article vous aura donné quelques idées 😉
À vous de choisir les endroits qui vous intéressent le plus en fonction de vos envies, mais n’oubliez pas de laisser un peu de place à la flânerie… Car finalement, ce que j’ai le plus apprécié à Bruges, c’est de me perdre dans ses innombrables ruelles, le nez en l’air, pour m’imprégner de cette ambiance qu’on ne retrouve nulle part ailleurs…

Visiter Bruges fauteuil roulant Visiter Bruges fauteuil roulant Jan Van Eyck Visiter Bruges fauteuil roulantVisiter Bruges fauteuil roulant Centre dentelleVisiter Bruges fauteuil roulant Visiter Bruges fauteuil roulant Visiter Bruges fauteuil roulant

Infos pratiques

 

Venir à Bruges en train :

1h depuis Bruxelles, 2h depuis Liège (trains direct Liège – Bruxelles – Gand – Bruges – Ostende)
2h30 depuis Mons ou Namur (changement à Bruxelles-midi)
1h50 depuis Lille-Flandres (changement à Courtrai)
Si vous êtes en fauteuil roulant, je vous conseiller de jeter un coup d’oeil à cet article : Prendre le train en fauteuil roulant.

Horaires et accessibilité des musées :

• Béguinage : ouvert tous les jours de 10h à 17h (de 14h30 à 17h le dimanche).
• Maison béguinale (Begijnhuisje) : ouverte tous les jours de 10h à 17h (de 14h à 17h le dimanche).
 Marche de 5 cm à l’entrée. Accès de plain-pied à la salle à manger et au salon. Marche de 10 cm pour accéder à la cuisine. Marche de 20 cm pour accéder au cloître. Passages assez étroits. Tarif personne handicapée : 1€ ou gratuit.

• Musée du Diamant : ouvert tous les jours de 10h30 à 17h30.
 Escalier (7 marches) devant l’entrée, pas d’ascenseur.

• Hôpital Saint-Jean : ouvert tous les jours de 9h30 à 17h30.
 Entièrement accessible aux PMR (d’après le site officiel).

• Église Notre-Dame (Onze-Lieve-Vrouwekerk) : ouverte tous les jours de 9h30 (13h30 le dimanche) à 17h.
 Entièrement accessible aux PMR : entrée de plain-pied, rampes larges et antidérapantes à l’intérieur.

• Beffroi : ouvert tous les jours de 09h30 à 18h.
Pas accessible aux PMR (366 marches).

• Musée de la frite : ouvert tous les jours de 10h à 17h. Compter 45 minutes à 1h de visite.
 Entièrement accessible aux PMR : entrée de plain-pied, ascenseur à chaque étage. WC PMR au 1 étage (mais la porte s’ouvre vers l’intérieur, il est donc impossible de la refermer une fois qu’on est entré en fauteuil…).

• Choco-Story – Musée du chocolat : ouvert tous les jours de 10h à 18h. Compter 1h à 1h30 de visite.
2 x 2 marches à l’entrée. Des rampes peuvent êtres installées mais leur inclinaison est très forte et il y a peu de place pour tourner entre les deux séries de marches. En fauteuil manuel (avec de l’aide), c’est faisable, mais avec un gros fauteuil électrique, ça ma paraît assez risqué. L’ascenseur est assez large pour un fauteuil standard, mais peu profond (+- 100 cm). La porte est très lourde et les boutons assez hauts, il vaut donc mieux être accompagné d’une personne valide. Toutes les salles sont accessibles par ascenseur, sauf la toute première du musée (5 marches).

Visiter Bruges fauteuil roulant Musée chocolat Visiter Bruges fauteuil roulant Musée chocolat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

• Croisières d’une demi-heure (pas accessibles aux PMR) : de mars à mi-novembre, tous les jours de 10h à 18h (dernier départ à 17h30).

• Centre de la dentelle (Kantcentrum) : ouvert tous les jours de 9h30 à 17h. Démonstrations de 14h à 17h (sauf le dimanche). Compter 30 minutes pour la visite du musée.
 Entièrement accessible aux PMR : entrée de plain-pied, ascenseur large et profond.

• Basilique du Saint-Sang : ouverte tous les jours de 9h30 à 12h (11h le dimanche) et de 14h à 17h.
 Ascenseur à gauche de l’entrée principale.

• Historium : ouvert tous les jours de 10h à 18h (dernière entrée à 16h30). Compter 1 à 2h de visite.
 Entrée principale avec 6 marches. Ascenseur (large et profond) derrière l’escalier à gauche. Toutes les pièces sont accessibles en fauteuil roulant, les portes s’ouvrent automatiquement et des bancs sont prévus. Par contre, je déconseille la visite aux personnes malvoyantes non-accompagnées (les pièces sont très sombres et le sol recouvert de pavés). La terrasse du 2è étage n’est pas accessible aux PMR (deux marches), mais celle du 1er (Duvelorium) est accessible par une rampe. WC PMR au -1 (mais une table à langer empêche de se transférer latéralement).

Retrouvez tous les lieux mentionnés dans cet article sur la carte ci-dessous :

 

Bon plan :

La Bruges City Card inclus l’accès à tous les lieux cités ci-dessus, y compris la croisière d’une demi-heure. Elle coûte 47€ pour 48h ou 53€ pour 72h, et peut être achetée à la gare ou à l’Historium.
Plus d’infos sur le site de l’Office de Tourisme de Bruges.

Si vous cherchez des idées d’hébergements abordables et relativement accessibles en Flandre, je vous invite à lire cet article : Auberges de jeunesse accessibles en Flandre.

Bon séjour à Bruges ! 🙂

Blandine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *